MISSION HAÏTI Octobre 2016

Vous trouverez ci dessous des informations sur la mission Haïti en cours, de la plus récente à la plus ancienne.




07/11

Aujourd'hui dimanche, pas de consultations, l'équipe s'attèle à faire le tri des médicaments pour les distribuer à l'hôpital de Paillan, mais aussi aux différentes personnes du monde médical qui ont donné un coup de pouce aux mediloriens, et qui auront besoin de médicaments, pour assurer la continuité des soins.

Tous les membres de Medilor se préparent petit à petit à rentrer en France, rangements et préparatifs du retour sont au programme !



06/11

Ce samedi, les consultations se poursuivent avec deux points de consultation : François s'occupe de celui la base et Francis et Alain prennent la direction de Salignac. Anne, Sophie et Clarisse aidées de Roland et Roger accompagnent ce groupe avec Jasmine en sus.
 
Les patients sont présents en grand nombre et l'équipe est bien occupée tout au long de la journée ! Sur la base, plus de 50 consultations ont eu lieu, alors qu'habituellement il n'y en a pas à l’hôpital le samedi.

Encore une journée réussie pour l'équipe de Medilor !



05/11

Aujourd’hui, direction Trahison pour une partie de l’équipe, avec une journée bien remplie en vue. Plus de 120 consultations ont pu avoir lieu ! Francis a pu soigner 80 patients au camp de base de Médilor, ces médecins français « bien sympathiques » ont du succès chez les Haïtiens qui ont tant besoin de soins !

Grand moment pour l’équipe : une femme prête à accoucher s’est présentée à la clinique. Ni une, ni deux, toute l’équipe a remonté ses manches pour prendre soin de la maman, et accueillir au mieux le petit Isaac, qui a pointé le bout de son nez dans la nuit ! Encore un beau souvenir ….



04/11

Ce matin, François et Alain partent pour Salagnac, à l'ouest du district, un secteur recommandé par l'OMS et l'ambassade de France. Malheureusement, aucun crieur n'avait pu faire l'annonce de leur arrivée, et il n'y avait personne à soigner. La décision fut prise de se diriger vers Mussotte, où se tient le marché hebdomadaire. Installés dans l'enceinte de l'école, la file de patients s'allongent rapidement, et plus de 110 Haïtiens seront soignés. Francis, resté sur la base, reçoit dès 8 h du matin plus de 80 patients. Les consultations s'achèveront avec le coucher du soleil.


Encore une belle journée qui se termine par la visite du docteur Berwind PAILLANT qui confirme sa grande satisfaction d'avoir les médiloriens à ses côtés. Le lendemain, c’est à Trahison que cette double équipe se rendra pour soigner de nouveaux patients.

Un peu plus de nouvelles concernant le retour de la fabuleuse équipe : ils décolleront le 8 et seront de retour en France le mercredi 9 au matin ! Un grand bravo pour leur engagement !



03/11

L’équipe médilorienne est toujours bien occupée : une soixantaine de patients ont été soignées au camp de base, et plus de 130 autres par les deux équipes itinérantes.
 
 Pour clôturer leur journée, leur aide a été requise pour soigner un motard ayant eu un accident : suture au front, grosse coupure sous la narine, multiples plaies superficielles. Décidément chaque soir apporte son lot d’urgences dans ce dispensaire.
 
Petit changement de programme pour toute la troupe qui comptait rentrer le week end prochain. Par peur de ne pouvoir faire enregistrer le fret de 330kg pendant le week -end, leur retour est décalé au 8 novembre, il va falloir patienter pour les retrouver ! Mais, ils vont mettre ces journées à profit pour soigner toutes ces personnes qui n’ont habituellement pas accès aux soins, et tout ça, grâce vos dons !


02/11

Pour cette journée de Toussaint, les équipes de Médilor ne s’attendaient pas à une grande densité de visiteurs.

Le personnel médicale et les infirmières s’affairaient à trier et classer les médicaments arrivés hier soir.
Une équipe partie pour les consultations tandis que les autres continuèrent le classement des médicaments.

L’équipe de soins qui avait déjà rencontré une centaine de patients dût finalement être secondé par une équipe supplémentaire et la journée s’acheva vers 17h30 avec plus de 150 consultations !


01/11

Ce matin, une partie de l’équipe se lève aux aurores, pour l’expédition prévue avec le véhicule de Monsieur le Curé, afin de récupérer les médicaments enfin arrivés !
Arrivés à Port au Prince avant 9h, c’est le moment de commencer les négociations avec les services douaniers, pour récupérer le matériel. Après deux heures d’attente, les rouages se mettent en marche, et l’accord est donné pour récupérer les médicaments tant espérés, grâce à un précieux coup de pouce de l’ambassade de France.

Retour sur le campement avec le précieux sésame, et les consultations continuent : 93 sur la journée, et avec les médicaments, c’est beaucoup mieux !
 
Après toutes ces péripéties, l’équipe de Médilor se retrouve pour un repas bien mérité, puis certaines ont décidé de prendre une douche à la belle étoile mais …. des cris retentirent dans la nuit, une mygale a décidé de tenir compagnie à nos mediloriennes, ce qui n’était pas du goût de tout le monde ! Pfiou !


31/10

Les consultations commencent à 11h ce matin car le dimanche est un jour de culte en Haïti et chacun se rend à son office afin de célébrer sa religion.
A cette occasion, quelques Médiloriens se rendant à la messe se sont vu réserver un accueil très chaleureux par la population locale.

Un petit groupe de médecins et d’infirmières se rend dans un endroit proche de Joli afin d’y dresser une table de consultations. Ils trouvent leur point de chute dans un temple protestant. Plusieurs équipes se relayeront afin de pouvoir prodiguer plus de 90 consultations dans la journée jusqu’a ce que la pénombre de la soirée naissante ne les arrêtent.

Le curé des environs se propose gentiment de prêter son véhicule afin de permettre le transport des médicaments (enfin arrivés) de Port aux Prince jusqu’à Paillant. Le trajet est fixé pour lundi matin 05h00.

Le temps fait des siennes et quelques orages rafraîchissent le climat chaud et lourd à cette période l’année.


30/10

Nouvelle journée pour les mediloriens ! Le samedi et le dimanche, la « clinique » ne fonctionne pas mais les patients qui ont été informés de la présence de Médilor ne manqueront pas de venir pour un avis médical.

Aujourd’hui, plus d’une centaine de consultations ont pu avoir lieu à Joli, à dix minutes du camp de base, avec leurs lots de questionnement, et de solutions à trouver rapidement. Des cas plus ou moins graves sont pris en charge par l’équipe, qui essaye de faire au mieux !
 
Les moyens de communication sont un peu chaotiques, mais l’équipe pense à vous entre deux pansements.



29/10

Premier jour sur le terrain pour l’équipe au grand complet ! Le temps de préparer le matériel et de répartir les médicaments, les premières consultations devaient avoir lieu à 14h. Mais les « crieurs » ayant très bien fait leur travail, plus de 200 patients se pressaient déjà à partir de 9h30 pour une consultation gratuite.

Les trois médecins de Medilor ont travaillé main dans la main avec les docteurs locaux, et quelle efficacité ! Ils ont vu de 10h à 17H, plus de 270 patients répartis dans les trois points de consultation.
 
Beaucoup de personnes démunis suite au passage du cyclone, qui ne peuvent pas s’offrir des soins ou des médicaments, pour soigner des pathologies décelées ou non avant la consultation. Ils se retrouvent parfois démunis face au manque de moyens, par rapport aux pathologies rencontrées, mais l’équipe fait son maximum afin de les rediriger vers la meilleure voie.
L’obscurité a mis fin à cette première grosse journée de consultation, l’équipe a fait son maximum, mais certains patients attendaient depuis tôt ce matin, et n’ont pas pu être auscultés …. Les médiloriens vont faire au mieux les jours suivants pour soigner les haïtiens. Demain direction Joly, pour les trinômes.



28/10

Pour leur dernier petit déjeuner « de luxe », l’équipe à eu droit à un véritable festin (cafés, jus de fruits et fruits exotiques) gentiment préparé par des haïtiennes.

La journée s’annonce bien remplie une fois encore. Passées les différentes péripéties pour trouver un moyen de transport, l’équipe arrive rapidement à PAILLANT situé à 700 Ml d’altitude dans une région d’environs 30000 habitant disséminés dans la montagne.

Les rencontres faites entre les différents médecins et docteurs préalablement contactés, nos Médiloriens s’attèlent à dresser leur hébergement.

Une bonne nouvelle attend l’équipe lorsqu’on leur indique que le campement sera situé à proximité d’un point d’eau.

Le Maire et les différents adjoints sont ravis d’accueillir Médilor et les remercient longuement d’avoir accepté leur projet de prodiguer chaque jour des soins dans les communes environnantes permettant ainsi un déploiement et une multiplication des points d’hospitalisation.
Des « crieurs » sont prévus pour avertir les familles environnantes de leur présence.

Le camp rapidement installé, l’équipe savoure son premier repas à MIRAGOANE. Au menu : rations militaires.
Cela ne suffira pas à ternir le moral de notre équipe toujours aussi motivée et prête à s’investir dès demain sur le terrain.



27/10

La journée commence très tôt pour certains membres de la nouvelle équipe pas encore habituée au décalage horaire…

Le premier petit déjeuner pour les 12 Médiloriens rassemblés est l’occasion de former les groupes pour la matinée.
Un groupe s’occupera de récupérer le fret à l’aéroport tandis que le second ira chercher les médicaments.

Le groupe chargé de récupérer les médicaments réussi rapidement à obtenir les deux cartons promis après quelques formalités administratives et décide de rejoindre le premier groupe à l’aéroport afin de prêter main forte.

Il en fut une toute autre histoire cette fois ci pour récupérer le fret car la douane refusant dans un premier temps de leur remettre, il fallu deux heures et la présence de six personnes de Médilor pour faire avancer les choses et obtenir enfin le précieux sésame permettant de récupérer le fret.

Celui ci chargé et transporté au guest house, l’équipe profite de sa dernière journée de confort avant le départ demain matin pour MIRAGOÂNE.

L’équipe fraichement débarquée la veille s’habitue peu à peu au climat tropical.



26/10

Pour l’arrivée ce matin des 8 nouveaux Médiloriens, les 4 éclaireurs ont dû batailler pour trouver un moyen de transport. Après quelques frayeurs, vers midi, un camion du double de leur besoin fait une arrivée fracassante en klaxonnant dans la rue.

Les voilà en route pour l’aéroport afin de récupérer les 8 arrivants.

Bonne nouvelle : deux packs de médicaments vont être fournis en dépannage pour permettre de commencer les soins en attendant les médicaments de Pharmamundi.
Demain matin, le fret de ceux-ci devrait arriver (quel soulagement !).

Une réunion est prévue le surlendemain avec le Maire et les médecins de MIRAGOANE afin de valider l’installation du camp.

L’équipe maintenant composée de 12 Médiloriens est prête à mettre les bouchées doubles pour commencer les soins au plus vite !



25/10

Ce matin la deuxième équipe s’est envolée pour Haïti, prête à venir en soutien aux 4 éclaireurs sur le terrain depuis jeudi dernier.

Pour l’équipe déjà sur place, le temps passe très vite et le travail ne manque pas !
La veille, le chef de mission à pu joindre le pharmacien resté en France afin de lancer le départ des médicaments. La date de leur arrivée reste vague (entre le 31 octobre et le 01 novembre) mais il ne faut pas baisser les bras !



24/10

En ce début de semaine, la mission progresse bien. La deuxième équipe est attendue de pied ferme avec le fret.
Leur départ est prévu demain, Mardi 25 octobre 2016.

Les cas de choléra sont traités sans difficulté.
L’épidémie semble régresser rapidement.



23/10

Aujourd'hui nous avons des nouvelles via le téléphone IRIDIUM : les pluies sont encore nombreuses mais l'équipe prépare l'arrivée de la seconde vague dans la ville de MIRAGOAN face à l'île de GONAVE.
Le moral est bon , tout va bien.



22/10

Ce matin, l'équipe de Médilor déjà sur place s'est rendue à l'ambassade de France pour y rencontrer l'attachée d'ambassade au développement ainsi que Mme CALVEL de l'OPS/OMS afin d'établir avec elle la localisation la plus judicieuse pour le camp et les soins.

L'après midi, les 4 éclaireurs retrouvent Gladys THOMAS avec qui les membres de Médilor avaient déjà pu travailler en 2010. Cette dernière se propose de les loger et de prévenir le Maire de MIRAGOANE ( où Mme THOMAS gère une école ) afin de pouvoir définir une destination pour prodiguer les soins.

Le moral est au beau fixe malgré les pluies orageuses !



21/10

La première équipe est bien arrivée à Point à Pitre ! Après avoir trouvé un 4x4 pour transporter le matériel, c’est l’heure de la réunion entre l’association Aide aux Enfants d’Haïti, une infirmière en formation et les membres de Medilor pour mettre en place le programme de soins des prochains jours.

 Ce vendredi, l’équipe medilorienne a prévu de rencontrer Monsieur BONNEAU de L’ambassade de France en HAÏTI, et peut-être une personne du ministère de la Santé Haïtien.

En parallèle, l’équipe prépare l’installation de la seconde vague des membres de Medilor qui arrivera mardi 25 octobre sur place.



20/10

L'équipe de 4 éclaireurs est bien arrivées à Port au Prince et recherche désormais un véhicule à louer.



19/10

La première équipe de Médilor est à l'aéroport d'ORLY pour l’embarquement pour Port au Prince,  le voyage prévoit  9 Heures de vol.
 
La préparation de cette mission « à froid » a pris un coup de chauffe sévère depuis que le cyclone MATTHEW est passé sur l’anse de Haïti.
Les chemins ou sentiers de montagne entre Les CAYES et JEREMIE sont devenus impraticables depuis le passage du cyclone et il leur faudra du temps pour scruter tous les endroits sécurisés qui leur permettront de préparer la suite de la mission dans de bonnes conditions.
 
Il faudra aussi vérifier auprès des instances (ambassade de France en Haïti et gouvernement Haïtien, hôpitaux… ) les besoins en soins de dispensaire.
 
Ayant déjà noué quelques contacts pendant la préparation de cette étrange mission, ils sont maintenant impatients de les rencontrer sur le terrain.



________________________________________________________________

Interview du président Christian Régnier, par l'équipe radio de Direct FM

Retrouvez l'extrait audio ainsi que l'article rédigé par Marion Mellinger :

Cliquez sur le lien ci-dessous pour le consulter :

http://www.directfm.fr/2016/10/19/haiti-12-lorrains-en-renfort/